A la une !

demarrer une entreprise

Démarrer une entreprise

Je pense que c’est dans cet esprit qu’aujourd’hui un nouvel entrepreneur potentiel doit faire face aux difficultés que traverse l’économie mondiale.

Meilleur accès à des personnes talentueuses

En période de croissance économique, les talents des secteurs de l’ingénierie, de la conception, du marketing et de la vente peuvent être extrêmement difficiles à recruter. C’est dans ces moments-là que les meilleures personnes à embaucher sont rares sur le marché. Les meilleurs, forts de leur position dans d’autres entreprises, demandent des incitations qui peuvent être importantes, grâce à leur contrat existant.

Maintenant, de nombreuses entreprises établies, et même des start-ups ont licencié des talents en raison de la baisse de la demande du marché. Et en raison de la dynamique plus large du marché, les salaires globaux ont également chuté pour des postes qui étaient autrefois très demandés.

Cet aspect ouvre inévitablement des opportunités de recrutement de personnes et de talents pour les entrepreneurs. Cela signifie qu’en temps de crise, vous avez la possibilité d’accéder à des talents essentiels à la croissance précoce. Ce qui seraient autrement attirés par des salaires plus élevés ou des opportunités plus stables.

Dans ces cas, l’entrepreneur, en particulier dans la phase de démarrage, peut également s’appuyer sur des systèmes de rémunération alternatifs. Tels que la participation au capital de l’entreprise (par exemple, des plans d’incitation tels que des stock-options et des attributions d’actions). Et cela pour attirer des recrues potentielles. Ce sont des systèmes de rémunération qui peuvent compenser l’argent et les primes.

Capacité à négocier les coûts fixes de l’entreprise

La négociation consiste à tirer le meilleur parti de votre adversaire.
Aujourd’hui, bon nombre des nouvelles entreprises qui voient le jour ont des coûts fixes très bas (pensez aux entreprises qui opèrent en ligne.). Mais de toute façon, dans toute entreprise, vous devez faire face à des coûts fixes. Un coût est fixe, car il ne varie pas avec les variations du chiffre d’affaires. Essentiellement, ce sont tous ces coûts qui, s’ils ne sont pas suffisamment couverts, peuvent conduire l’entreprise à l’insolvabilité.

Des exemples classiques de coûts fixes d’entreprise sont les serveurs, l’immobilier, les logiciels, le personnel, etc. Ces coûts ont considérablement baissé au cours des 20 dernières années. Mais restent relativement élevés pour les entrepreneurs en début de carrière.

Pour les baux immobiliers, les entrepreneurs doivent souvent faire face à des coûts initiaux élevés. Et cela avant que leur entreprise ne génère la première vague de revenus. En période de crise, les coûts immobiliers diminuent considérablement. De ce fait, les propriétaires sont souvent disposés à offrir des conditions attractives également pour la renégociation des conditions contractuelles. Mieux vaut louer à un loyer inférieur plutôt que de ne pas louer.

Le même raisonnement est également valable pour de nombreux services que vous recevez sous contrat. Là encore, la négociation peut conduire à des conditions commerciales plus basses et plus flexibles. Tout cela réduit le coût de démarrage d’une entreprise. Ce qui permet aux entrepreneurs d’utiliser de précieuses ressources en capital pour l’embauche et les produits plutôt que pour les services payants.

Prêts à un coût « presque » nul

Les entreprises en développement ont facilement obtenu des financements très tôt dans leur vie. C’est certainement un excellent moment pour démarrer une entreprise, grâce à la facilité avec laquelle il est possible de lever des capitaux. Bien sûr, le capital le plus important doit être celui entré par l’entrepreneur. Mais nous savons bien à quel point l’accès au crédit est important pour chaque entreprise.

Le coût d’emprunt est actuellement très bas. En particulier, aujourd’hui, obtenir des financements auprès de sociétés de capital-risque et d’institutions bancaires est beaucoup plus facile que le passé.

Bien sûr, tout n’est pas si simple et immédiat. Mais il est certain que la facilité d’accès au capital de crédit s’est accrue par rapport au passé.

Ce n’est pas un hasard si les grandes entreprises en ces moments historiques achètent des bureaux, peut-être avec des capitaux de crédit. En ce moment historique, l’accès au crédit est moins cher que dans un passé récent. Et cela avec les bons outils (par exemple un plan d’affaires), même une start-up peut être en mesure d’obtenir des capitaux de crédit. Les ressources humaines sont parmi les facteurs importants dans la création d’entreprise, consulter Indicateur RH  pour plus des détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =