A la une !

vins

Guide des vins autrichiens

Contrée montagneuse au climat chaud, l’Autriche est un pays qui accorde une grande importance à la culture de la vigne. Surtout, celui pour la production de ses vins rouges. Les influences qu’elle reçoit sont puissantes, il y a le Danube qui renforce son climat continental tempéré. Puis, il y a la plaine de Pannonie à l’est et les Alpes à l’Ouest. Toutes les régions viticoles de l’Autriche baignent dans un climat favorable à la culture de la vigne.

L’histoire des vins autrichiens

L’origine des vins que vous pouvez voir sur cette page remonte à l’arrivée des Celtes sur le sol autrichien il y a plusieurs décennies. Durant le Moyen-âge, ce sont les moines qui ont repris le flambeau en terrassant et en cultivant la vigne le long du Danube. Les régions du Kamptal et de Wachau font partie de ses régions qui ont pu voir évoluer la culture de la vigne sur le sol autrichien.

C’est vers le 14e siècle que la toute première école de vin est créée. Cette dernière restera un précieux héritage pour le pays. Après la guerre mondiale, que la plupart des pays rencontrent un problème économique, l’Autriche aussi en est touchée. Sauf que cela n’a pas pu terrasser intégralement les vignes.

Or, en 1950, un petit groupe de vignerons décident de faire une réforme sur les différentes pratiques du viticole du pays. C’est à cette époque qu’éclate un grand scandale dans le domaine viticole. Les commerçants des vins autrichiens réalisés des pratiques douteuses en ajoutant une substance chimique aux vins en provenance des producteurs. Le vin autochtone a complètement évolué avec l’arrivée des étrangers dans le secteur. Ces derniers ont rehaussé la qualité du vin en provenance d’Autriche.

Aujourd’hui, les vins autrichiens ont su progresser sur le marché international même si leur part de marché est encore faible.

Les appellations et spécificités du vin en Autriche

L’influence allemande est visible au niveau de la législation des vins produits localement en Autriche. La mention Landwein est visible au niveau des vins IGP. Cette catégorie de vin est peu visible au niveau du marché. Quant aux vins AOP, ils sont présentés de deux manières différentes. Ce sont les termes Prädikatswein et Qualitätswein qui sont utilisés pour les reconnaître.

Un autre système est également mis en place dans le pays, c’est le DAC. Celui-ci est conçu afin de permettre aux vins autrichiens d’être classé suivant les régions viticoles comme c’est le cas en Europe.

La spécificité des vins autochtones varie en fonction de l’emplacement du vignoble. Par exemple, le cépage national se démarque avec son arôme végétal qui révèle parfois une note de pamplemousse et de poivre. Avec le temps, il révèle une subtile note de pain grillé et de miel avec un caractère minéral très présent.

Les vins en provenance des régions comme le Kamptal sont secs avec des notes de fruits mûrs où le goût de la pêche est le plus ressenti. En vieillissant, le vin de cette région libère des notes minérales d’une grande complexité. Les petits vins aromatiques ont des notes d’agrumes et sont cultivés avec des cépages de l’Autriche méridionale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 15 =