A la une !

Service juridique en ligne : cambriolage

Le service juridique en ligne en cas de cambriolage de votre domicile et les réflexes à adopter

Être victime d’un cambriolage nécessite le suivi de procédures précises pour toucher une indemnisation à la hauteur des dégâts causés et des objets dérobés. Afin de parvenir à une prise en charge, vous devez appliquer certaines démarches judiciaires. Vous pouvez également faire appel à un avocat gratuit en ligne en droit pénal pour un surplus d’informations pertinentes.

Les premiers réflexes à adopter en cas de cambriolage

Suite à un cambriolage, il est tout à fait compréhensible d’être frustré. Cela n’est jamais très agréable à vivre. Après avoir pris conscience de ce qui s’est passé dans votre domicile, la première chose à faire est de ne rien toucher. Il ne faut pas essayer de remettre quoi que ce soit en ordre. Si les meubles sont déplacés, des objets sont cassés par terre ou autres, n’essayez pas de réparer la situation. Vous ne devez rien ranger avant d’avoir fait constater le cambriolage par les forces de l’ordre et la police. Ainsi, vous permettez aux professionnels, si c’est possible, de prélever les empreintes digitales du cambrioleur pour pouvoir l’identifier par la suite. En cas de doute, contactez le service d’aide juridique en ligne de ce site pour connaître les différents réflexes à adopter en cas de cambriolage. Des spécialistes en droit pénal seront à votre disposition pour répondre à toutes les questions judiciaires.

En outre, vous devez penser également à sécuriser les lieux et à changer les serrures forcées. Bien évidemment, cette procédure ne doit être faite que si les forces de l’ordre vous le permettent. Avant toute intervention, pensez bien à prendre des photos et des vidéos qui prouvent l’effraction. Cela vous sera très utile lorsque vous commencerez les démarches judiciaires. Enfin, n’oubliez pas de concerner les factures de réparation. Ces dernières vous permettront d’être indemnisé par l’assurance habitation.

Porter plainte à la gendarmerie ou au commissariat ?

La deuxième procédure à réaliser est de porter plainte à la gendarmerie ou au commissariat. De manière générale, l’assurance habitation vous demande de porter plainte dans un délai qui ne dépasse pas les 24 heures. En cas de non-respect de ce délai, l’assurance peut refuser votre demande d’indemnisation. Ici, il est conseillé de vérifier le contrat de votre assurance pour en savoir plus.

Dans tous les cas, vous avez la possibilité de porter plainte dans la gendarmerie ou le commissariat de votre choix. Indépendamment du lieu de votre domicile, les forces de l’ordre procéderont à une constatation sur place. Après cela, ils peuvent enregistrer votre plainte et vous serez amené à expliquer tous les détails que vous avez constatés de manière à détailler le plus possible votre préjudice matériel. Pour vous aider durant cet incident, demandez l’avis d’un avocat gratuit en ligne pour connaître les différentes démarches judiciaires à suivre en cas de cambriolage.

Est-ce que vous pouvez faire appel à une déclaration de main courante ?

Lors d’un cambriolage, vous pouvez procéder à une déclaration de main courante. En effet, la différence entre le dépôt de plainte et la main courante, c’est que dans ce cas la déclaration n’entraîne pas le déclenchement de poursuites pénales contre le cambrioleur. Elle se traduit, en fait, par l’inscription de l’auteur présumé dans un fichier informatisé. Il s’agit, en quelque sorte, d’une forme de signalement. Après avoir déclaré une main courante, vous recevez un récépissé détaillé. Tel est le cas d’un dépôt de plainte, vous serez en mesure d’adresser ce récépissé à votre assureur.

En fonction de l’ampleur du sinistre occasionné, vous pouvez toujours demander conseil à un service juridique en ligne. Des avocats spécialisés en droit pénal seront à votre disposition pour répondre à toutes vos questions d’ordre juridique. Une réponse rapide, gratuite et confidentielle vous sera livrée immédiatement suite à votre appel ou via un mail. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 22 =