A la une !

les probiotiques sur les defenses immunitaires

Les probiotiques contribuent au maintien des défenses immunitaires

Pour lutter contre les agressions extérieures, le système immunitaire est primordial afin de rester en bonne santé. Il permet aussi d’atténuer l’impact des attaques bactériennes et virales sur notre organisme. Le microbiote intestinal constitué de milliards de probiotiques ont pour rôle une barrière biologique. Cependant, dans certains cas, comme l’immunité peut être fragilisée, il est indispensable de le renforcer afin qu’il réalise son rôle correctement.

Microbiote intestinal et immunité sont interdépendants

La flore intestinale est importante pour les défenses immunitaires. Les effets des probiotiques sur l’immunité peuvent être très bénéfiques en adoptant les bons gestes pour son microbiote.

Le maintien et la maturation du système immunitaire dépendent de l’alimentation de l’hygiène de vie. Ainsi, des recommandations générales comme limiter les aliments trop sucrés ou trop gras, une bonne hydratation et privilégier une alimentation spéciale microbiote sont à ne pas négliger pour ne pas déséquilibrer notre immunité.

Certains aliments comme les légumes fermentés, la levure de bière ou encore les produits laitiers contiennent aussi des probiotiques.

Pourquoi est-il nécessaire de prendre des probiotiques ?

Prendre des probiotiques sous forme de compléments alimentaires contribue à supplémenter la flore intestinale et enrichir le microbiote. Comme le microbiote est l’élément clé dans l’immunité intestinale, il est extrêmement fragile.

L’exposition aux virus, la prise d’antibiotiques, et le traitement de chimiothérapie sont des facteurs qui favorisent le déséquilibre du microbiote. Cette manifestation peut se traduire par un excès de bactéries pathogènes qui détruisent les bactéries symbiotiques.

Quel probiotique faut-il choisir pour l’immunité ?

Destinés à tout âge, plusieurs formules de probiotiques sont disponibles sous différentes formes pour vous aider à mieux choisir votre complément alimentaire. Donc, voici quelques recommandations.

Les souches probiotiques

En général, il existe des compléments alimentaires sous forme de gélules contenant des souches probiotiques comme le lactobacillus Gasseri.

Des études ont prouvé que les oligoéléments contribuent au bon fonctionnement du métabolisme.

Certains compléments probiotiques contiennent aussi des vitamines (C et D) qui participent au fonctionnement normal du système immunitaire. Et ce, du zinc et du Sélénium sont associés également aux souches probiotiques.

Posologie et conseils d’utilisation

Dans tous les cas, les bactéries symbiotes présentes dans la formule probiotique s’activent au moment où ils sont au contact de l’organisme.

Il n’est pas toujours facile de savoir quelle forme de probiotique choisir pour sa cure : en sticks, en gélules, en poudre, en capsules molles ou gommes et en comprimés à sucer ou à croquer.

Les gommes à mâcher ont souvent un goût fruité, elles conviennent mieux aux enfants. Les formules déshydratées en stick, en sachet ou en poudre doivent être diluées dans l’eau avant l’administration, mais pas le cas des autres conditionnements.

Comment suivre un traitement probiotique ?

Des traitements médicamenteux impactant la flore intestinale, la saison hivernale ou des efforts physiques intenses, il est nécessaire de cibler en premier les périodes où votre organisme est le plus confronté aux microbes.

Avant de commencer un traitement à base de probiotiques, il est préférable de demander un avis médical. Il vous indiquera l’étape indispensable pour connaître quand consommer le probiotiques en complément alimentaire et sous quelle forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 18 =