A la une !

La peur de l’engagement

Cela fait un moment que vous êtes ensemble et tout marche bien entre vous. Comme tout le monde, vous êtes en droit d’espérer que vous aurez un futur ensemble. Malheureusement, il n’a pas les mêmes projets que vous.

Les projets à deux lui font peur

Après quelques années de relation amoureuse, peut-être que vous envisagez qu’un jour vous alliez vous marier et plus tard avoir des enfants. Vous formez peut-être d’autres projets que vous aimeriez accomplir avec lui. C’est important de se projeter dans l’avenir comme l’expliquent clairement certains articles.

Au fil du temps, vous avez commencé à parler de vos rêves, de votre avenir. Il n’était pas toujours très bavard lorsque vous abordiez ces sujets, mais cela ne vous inquiétait pas au départ. Sauf que pas une seule fois, il ne s’ouvre à vous sur ces questions. Dès que vous en parlez, il se ferme comme une huître. Alors, vous commencez à vous dire que finalement, peut-être qu’il ne vous aime pas. Beaucoup oui, mais pas au point de partager sa vie avec vous. La première chose à savoir, c’est qu’il n’est pas un cas isolé.

Il y a des personnes comme votre homme qui repoussent tout projet à deux. Aimer aujourd’hui leur va très bien, mais elles ne veulent pas regarder plus loin. Ce genre de personnes manquent de confiance en elles, elles sont bourrées de doutes. Elles ont la phobie de l’engagement, se fiancer, les noces, devenir parents… Tout cela les effraie tellement parce qu’elles ne s’estiment pas à la hauteur.

Certains individus pensent qu’ils ne sont pas prêts, parce qu’ils ont peut-être des ambitions professionnelles. D’autres souhaitent peut-être faire le tour du monde, du moins voyager dans plusieurs pays. S’engager a une connotation négative pour ces personnes, car cela comprend une notion de contrainte. L’engagement leur donne la sensation d’être piégées, d’être liées. Essayez de saisir ce qui se cache derrière la peur de l’engagement de votre partenaire. À partir de là, vous pouvez l’aider.

La crainte de l’engagement peut être vaincue

Vous ne pouvez pas forcer quelqu’un, encore moins votre amoureux, à changer. Mais si vous avez vraiment envie de faire votre vie avec lui, vous devez l’aider à surmonter sa crainte de l’engagement. A-t-il été privé de toute décision, de toute liberté quand il était enfant ? Son environnement l’a-t-il constamment bridé ? C’est peut-être ce qui explique sa réticence à s’engager.

Il est possible que ses propres parents n’aient pas été de bons exemples de couple solide. S’ils se déchiraient à tout bout de champ, ils n’ont pas offert un modèle sécurisant pour lui. Ce n’est pas de votre faute mais ce n’est pas la sienne non plus. N’en concluez pas qu’il ne vous aime pas suffisamment. C’est juste qu’il est saisi de peur et ne sait pas comment s’en affranchir.

Concrètement, que devez-vous faire pour l’aider ? S’il se livre à vous sur les raisons de sa peur de l’engagement, écoutez-le sans le juger. Montrez-vous compréhensive et faites preuve de compassion. Gardez à l’esprit qu’évoquer des expériences passées peut être particulièrement douloureux pour lui. Respectez cette douleur, partagez sa peine, ne le brusquez surtout pas. En parler peut vraiment le délivrer et le soulager de cette crainte. Accompagnez-le dans ce processus. Si cela prend du temps, tant pis.

Faites ce sacrifice pour lui, pour votre couple. Peut-être qu’il a besoin de l’accompagnement d’un spécialiste, alors, parlez-lui de cette possibilité. S’il refuse, ne le forcez surtout pas, acceptez son choix. Soyez toujours présente et rassurez-le en permanence de votre amour. C’est dans cet amour inébranlable que vous lui portez qu’il va puiser la force nécessaire pour avancer. Soutenez-le de façon indéfectible et vous aurez probablement un avenir ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 + 20 =