A la une !

La technique du poil à poil, ce qu’il faut savoir

Le monde de la beauté ne cesse de se développer et de s’améliorer en termes de technique. Les quelques lignes suivantes vous en parlent justement. Notamment, vous y verrez les particularités de la technique du poil à poil. Pourquoi ce sujet ? Tout simplement parce que de plus en plus de personnes sont intéressées par cette pratique. Alors, pour en savoir plus, voici quelques points importants.

En quoi consiste la technique du poil à poil ?

Plus connue sous le nom de microblading, la technique du poil à poil est une des pratiques du maquillage semi-permanent. Il permet de redessiner la ligne des sourcils en ajoutant des micro-traits qui imitent de façon parfaite le poil naturel. La restructuration des sourcils en poil à poil est une technique fine et précieuse et le résultat peut durer jusqu’à un an et demi. Pour ce faire, vous aurez une séance d’une heure environ pour redessiner et combler les sourcils. Par la suite, vous aurez besoin d’une séance de retouche toutes les 3 semaines pour bien fixer la pigmentation.

Il est bon de noter que contrairement au véritable maquillage permanent ou le tatouage des sourcils, le microblading s’estompe peu à peu et tout en douceur. Et il faut savoir faire la différence, parce que la technique du poil à poil n’est qu’un procédé de maquillage semi-permanent, contrairement au tatouage qui est définitif et permanent. Pour le microblading, les aiguilles utilisées ne pénètrent pas profondément, mais restent seulement en surface de l’épiderme. Quant au maquillage permanent, le tracé ressemble beaucoup à un maquillage maîtrisé et bien fait comme lorsque vous vous apprêtez à aller en soirée, par exemple.

Les contre-indications de la technique du poil à poil

Bien que vous ayez envie de vous lancer dans cette pratique du microblading, il ne faut pas oublier qu’il y a quelques contre-indications. Pour les personnes qui prennent des anti-inflammatoires ou des anticoagulants, le fait de recourir au microblading leur est strictement interdit.

De même que les personnes souffrant de maladies auto-immunes, d’insuffisance rénale, de diabète ou de certaines maladies cardiologiques. Par ailleurs, quelques recommandations sont aussi à suivre avant la séance. Il est, par exemple, interdit de consommer de la drogue, de l’alcool ou du café 24 heures avant l’intervention. Il faut aussi éviter au maximum de s’exposer au soleil.

Le prix d’une séance de microblading

Sachez tout d’abord que cette pratique ne peut se faire qu’en institut et par un professionnel ayant suivi les formations nécessaires. Le prix de la séance peut varier en fonction de plusieurs critères. Les tarifs varient selon la qualité des produits utilisés. Dans certains centres, vous n’aurez qu’à débourser une centaine d’euros, tandis que dans d’autres, vous devrez payer jusqu’à 500 euros. Il faut aussi prendre en considération l’endroit où se trouve l’institut, la réputation ainsi que l’expérience du praticien.

Avec ces quelques points développés plus haut, vous avez maintenant les informations nécessaires pour prendre votre décision sur la pratique de la technique du poil à poil. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 28 =