A la une !

Systèmes de vidéosurveillance : Ce que vous devez savoir

Pourquoi les systèmes de vidéosurveillance sont-ils si populaires ces dernières années ? En fait, peu d’entreprises aujourd’hui ne possèdent pas au moins une caméra de surveillance. Il y a quelques années, seules les très grandes entreprises pouvaient s’offrir des caméras de surveillance. Aujourd’hui, les produits de vidéosurveillance sont à portée de main.

Qu’est-ce qu’une caméra de surveillance ?

La définition d’une caméra de surveillance varie selon la source. La loi fournit la définition contextuelle, tandis que la technologie fournit la définition fonctionnelle. Quel que soit le type défini, les caméras de surveillance peuvent servir de dispositifs de sécurité et sont parfois utilisées à des fins dissuasives.

La loi définit un appareil comme : « Un appareil fixe, temporairement fixe ou mobile de quelque nature que ce soit, dont le but est de surveiller et de contrôler un lieu… et de traiter des images uniquement à ces fins ». Notons ici que la loi restreint l’utilisation des caméras de surveillance aux besoins de sécurité.

La technologie distingue deux types de caméras de surveillance. Le premier modèle était un appareil qui était connecté via un câble à un téléviseur utilisé comme moniteur. Grâce à ce système, les images sont envoyées vers un enregistreur : il s’agit d’une caméra analogique. Les caméras de surveillance IP sont la dernière génération d’appareils qui fonctionnent sur Internet. Pourtant, il peut être connecté à l’écran via un câble. Il fournit des images haute définition qui sont instantanément visibles sur un smartphone ou un ordinateur. Pour en installer chez vous, faites appel à un installateur  vidéosurveillance. Il procèdera à l’étude des lieux en tenant compte de ses différentes configurations et les différents angles sensibles.

Quelles démarches suivre ?

Si vous choisissez d’installer un système de vidéosurveillance, vous devez le déclarer. Pour les entreprises dont les locaux ne sont pas ouverts au public, une demande sera faite auprès de la CNIL. Les entreprises doivent informer leurs employés que des systèmes de sécurité existent au sein de l’entreprise.

Il doit être raisonnable d’installer un tel système, il ne peut pas être utilisé pour surveiller en permanence vos employés. Il est nécessaire de démontrer des intérêts légitimes, tels que la protection des biens physiques ou des initiés de l’entreprise. Le système doit également être proportionné aux intérêts à protéger.

Les caméras sont généralement situées aux entrées et sorties des bâtiments ou des biens de tournage. Ils ne peuvent pas être utilisés pour photographier les employés, sauf ceux qui s’occupent de l’argent, mais la caméra doit être dirigée vers le caissier plutôt que vers l’employé lui-même.

Les données collectées par les caméras de sécurité ne peuvent également pas être conservées plus d’un mois sauf si elles sont utiles à des poursuites pénales.

Les entrepreneurs s’exposent à un certain nombre de sanctions si ces règles de bonne conduite ne sont pas respectées. La CNIL peut infliger des amendes pouvant aller jusqu’à 150 000 euros. En cas de recouvrement déloyal ou illégal, le chef d’entreprise sera puni de 5 ans de prison et de 300 000 euros d’amende. Bref, en faisant appel à un installateur vidéosurveillance, vous gagnez en tranquillité d’esprit et vous aurez un travail garanti. 

Quels sont les différents types de caméras de vidéosurveillance ?

Lorsque vous décidez d’installer un système de vidéosurveillance chez vous, la première question à vous poser concerne les caractéristiques de vos caméras. Il existe deux principaux types de caméras de surveillance :

  • Une caméra analogique est connectée à un téléviseur ou à un moniteur via un câble coaxial et y affiche l’image en temps réel. L’écran est généralement associé à un périphérique de stockage qui peut enregistrer des images. Si vous décidez d’enregistrer via un magnétoscope, la durée de l’enregistrement est limitée. Cependant, il est possible de connecter une caméra analogique à un enregistreur analogique pour économiser de la mémoire et de l’espace de stockage. Nous recommandons le deuxième type d’enregistrement pour les systèmes de vidéosurveillance professionnels.
  • La caméra IP est connectée au réseau Internet via Wifi ou câble Ethernet. Connectez ensuite la caméra de vidéosurveillance à un serveur équipé d’un logiciel de vidéosurveillance. Ce dernier permet la visualisation ou l’enregistrement en temps réel des images capturées sur un ordinateur ou un smartphone. Les caméras de vidéosurveillance IP bénéficient d’une meilleure qualité d’image, luminosité, analyse vidéos et détection de mouvement.

Les caméras analogiques sont principalement utilisées dans les magasins ou les lieux professionnels, tandis que les caméras IP sont généralement préférées dans les maisons privées. Ces dernières sont également moins chères et plus faciles à installer et à utiliser que les caméras analogiques. N’hésitez pas à contacter un installateur professionnel de vidéosurveillance pour assurer la protection de votre domicile ou entreprise. Il se charge de tout pour optimiser le niveau de sécurité de votre propriété. 

Comment choisir sa caméra de vidéosurveillance ?

Il existe des tonnes de caméras, plus ou moins compliquées — plus ou moins chères ! Les caméras d’entrée de gamme commencent à 50 €, mais elles ont généralement un angle de vision limité (moins de 80°). Plus l’objectif de l’appareil photo est grand, plus l’image qu’il capture est grande. Ainsi, vous ne manquerez de rien, même dans les virages ! Plus efficace : caméra orientable à 360° sur le pied.

Les caméras sont soit filaires (connectées par des fils à un écran ou un enregistreur) soit sans fil. Il utilise alors le plus souvent la technologie Wifi pour transmettre les informations captées. Les plus sophistiqués disposent d’un microphone pour enregistrer le son et même d’un détecteur de mouvement. Pour une caméra avec un objectif grand-angle (grand-angle), une haute qualité d’image et un détecteur de mouvement, comptez 400 euros.Pour vous aider, contacter un installateur professionnel de vidéosurveillance. Il pourra identifier le type de système adapté à votre propriété

Où placer la caméra ?

Les principaux risques pour les personnes vulnérables sont les chutes, l’errance nocturne, l’oubli ou la prise de médicaments, les troubles alimentaires ou la déshydratation (surtout en été). Avec un système de caméra, tous ces dangers peuvent être réduits. Que ce soit à proximité du salon, de la cuisine, de la chambre ou de la salle de bain, les personnes sont en sécurité. Vous pouvez réagir rapidement en étant alerté en cas de problème. On ne peut pas toujours être proche d’une personne en perte d’autonomie, mais même à distance, on peut toujours s’assurer qu’elle va bien. Installer des caméras, c’est anticiper le danger, observer et aider nos proches. Bref, pour installer votre système, n’hésitez pas à faire appel à un installateur professionnel de vidéosurveillance. Il finalisera son travail avec la configuration du système vous permettant d’avoir accès aux données et de commander à distance depuis votre mobile ou votre tablette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 13 =