A la une !

Comment améliorer la cuisson de ses produits avec un four professionnel de boulangerie ?

Le four professionnel est un équipement incontournable dans une boulangerie. Utile pour cuire le pain mais également des pâtisseries et des produits de snacking, ce matériel compte énormément dans la qualité de l’offre. Quel modèle adopter pour quels types de préparation ?

Le four traditionnel

Ce type de four professionnel boulangerie, également appelé four statique, à convection ou à air pulsé, est le plus utilisé par les professionnels du secteur de la boulangerie-pâtisserie et des autres métiers de la bouche. Il peut être alimenté à l’électricité ou au gaz, et permet de griller et de rôtir de la viande et du poisson. Cependant, sa destination principale est la cuisson du pain et des viennoiseries. Des ventilateurs propulsent de l’air à l’intérieur de la chambre pour optimiser la température et uniformiser la cuisson. Pour le maintien de la stabilité de la température, il doit comprendre un humidificateur dont le rôle est d’empêcher le dessèchement des préparations.

Le four mixte

Polyvalent à souhait, le four mixte est aussi un type de four professionnel boulangerie très prisé par les artisans boulangers. Et pour cause, il peut remplacer de nombreux ustensiles de cuisine. Doté d’une résistance à toute épreuve, ce matériel a les mêmes capacités que le four traditionnel lorsqu’il s’agit de cuire des pâtisseries, de la viande, du poisson et des légumes. Plusieurs modes de cuisson sont également possibles, entre autres la cuisson par air chaud et la cuisson à vapeur.

Le four à micro-ondes

Ce type de four est recommandé aux boulangers qui proposent des produits de snacking à côté des pains, des pâtisseries et des viennoiseries. Il utilise des ondes électromagnétiques pour réchauffer des produits froids, pour cuire et pour décongeler. Le nettoyage est un point qui mérite une attention particulière, car une telle machine a une fréquence d’utilisation élevée dans une boulangerie. De propriétés autonettoyantes et auto-dégraissantes sont donc de mise. De nombreux modèles sont dotés de mécanismes qui améliorent leur utilisation, notamment le sélecteur de puissance, la minuterie et la cuisson sans matière grasse.

Le four à pizza

Ce type de four professionnel peut être électrique, à gaz ou à bois. Il peut comporter plusieurs niveaux, ce qui permet un gain de place pour installer un plan de travail supplémentaire. Les modèles électriques ne requièrent pas une installation complexe, contrairement aux modèles à bois. Les modèles à gaz ont, quant à eux, l’avantage d’être économiques. Spécialement conçu pour respecter les conditions nécessaires à la cuisson de cette spécialité italienne, ce type de four permet d’obtenir et de conserver toutes les saveurs et textures traditionnelles.

Le four à basse température

Idéal pour relever les saveurs des préparations, le four à basse température est recommandé aux professionnels qui proposent des produits autres que le pain. Sa fonction est rendre les plats plus juteux et plus moelleux. La cuisson qu’il permet conserve les éléments essentiels des préparations, entre autres les vitamines, les fibres, les oligoéléments et les sels minéraux. Il peut aussi être utile pour maintenir les plats au chaud ou les remettre à la bonne température avant de les servir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 20 =