A la une !

copyrighting

5 techniques de copywriting pour séduire vos lecteurs

Le copywriting est très utilisé dans la promotion de produits et de services. Il tient une place non négligeable, étant donné que les copywriters figurent parmi les catégories de rédacteurs les mieux rémunérés. Le copywriting constitue une tactique de rédaction, ayant pour but la vente et l’augmentation du taux de conversion. Il est à noter qu’il requiert l’emploi de certains supports de marketing digital pour une parfaite réalisation. Néanmoins, il nécessite l’ajout d’autres techniques pour une efficacité optimale.  

User des techniques PAS, PASTOR et AIDA

Les méthodes PAS, PASTOR et AIDA font partie des meilleures techniques de copywriting du moment. Elles se complètent et ont chacune leurs propres étapes. La première passe par la définition du problème, l’identification de ses conséquences, et s’achève avec la proposition de solution. La seconde se poursuit avec la présentation des effets de cette dernière, ainsi que l’apport de témoignages pour plus de persuasion.

Ensuite, on continue avec l’avancement des avantages que le client peut tirer de la solution proposée, sans oublier son incitation à l’achat. Par ailleurs, on peut davantage captiver les lecteurs avec la technique AIDA. Celle-ci se traduit par la tentation de l’attention des internautes et l’attrait de leurs intérêts. Il faut par la suite les faire envier le produit ou encore le service, et les pousser à l’achat.

Définir ses clients cibles

La connaissance de la cible que l’on projette de viser est impérative si l’on veut réussir en matière de copywriting.  Il faut donc établir des critères précis pour faire aboutir son ciblage de public. Parmi les points à considérer figurent les centres d’intérêt de celui-ci, son âge, son sexe et sa localisation géographique. Ses revenus et sa classe sociale comptent également. Il ne faut pas oublier non plus sa situation maritale et ses valeurs. Ainsi, de nombreux facteurs peuvent impacter dans la réussite du copywriting.

Bien soigner son contenu

Un contenu bien soigné est primordial pour une séduction optimale. Il faut savoir que la conception d’un contenu parfait, tant dans son design, mais aussi dans son orthographe, est essentielle pour une meilleure fiabilité. Si l’on veut réussir à convaincre les internautes, il est fondamental d’avoir un contenu de qualité, dénué même des minimes fautes de grammaire. Cela est favorable tant pour l’image, mais aussi dans le processus de persuasion.

Néanmoins, il ne faut pas négliger non plus la mise en forme. L’usage de l’italique, du gras et du soulignement est à privilégier. Il en est de même pour les images qui sont toutes aussi importantes. Par ailleurs, comme les phrases longues sont trop complexes, il vaut mieux opter pour les plus courtes. Il est à noter que les titres sont aussi décisifs dans l’attrait de l’attention des lecteurs.

Ne pas donner des informations gratuites

Les informations gratuites ne mènent pas à grand-chose dans ce type de rédaction. En effet, il vaut mieux ne rien dire, si l’on ne peut même pas le prouver. La fiabilité des informations est fondamentale en matière de copywriting. Il ne faut y délivrer que des contenus sûrs et justifiables. Comme le but est de convaincre, on ne peut avancer quelque chose, sans pouvoir l’appuyer solidement. Ainsi, la bonne argumentation fait partie des mots d’ordre du copywriting.

Opter pour un véritable langage de copywriting

Le copywriting exige l’emploi d’un langage bien spécifique. La simplicité est de mise, tout comme la précision et la concision. Ce qui suppose qu’on n’a pas besoin d’écrire des phrases trop longues et trop compliquées avec le copywriting. L’essentiel est de s’exprimer de manière claire et nette, sans plus. Les formulations et les idées trop scolaires sont à bannir. Il est à noter que le storytelling est parfait pour réussir son copywriting. Il permet de valoriser l’utilité de l’offre, ainsi que son exclusivité.

Découvrez par la suite : Avantages et inconvénients de l’utilisation d’un système de réservation en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 3 =


e liquide